India On Bullet

Un voyage musical sur la Route de la Soie

Traversée de la mer Caspienne de Aktaou (Kazakhstan) à Bakou (Azerbaïdjan)

Nous avions lu le pire sur Internet au sujet de cette traversée…… Manque d’information, attente longue et éprouvante d’un bateau (de 2 à 15 jours), billets introuvables, personnel irritable…

Heureusement, notre hôte Kazakh, Aigerim, sera à nos cotés pour nous épauler dans nos démarches. L’anglais n’est que très peu parlé en ex URSS.
 C’est donc en sa compagnie que nous nous dirigerons dans le centre d’Aktaou.

Première étape :
Direction le centre ville pour l’achat des sésames qui nous ouvrirons les portes d’Azerbaïdjan.
En l’espace de 15 mn, les billets sont en poche mais sans aucune précision du jour, de  l’heure du départ.

Seconde étape :
Direction le port d’Aktaou, pour engager les procédures de douane afin de transporter nos motos.
Des centaines de voitures et camions occupent le parking.
Nous déambulons de bureaux en bureaux et ce n’est finalement qu’après 4h que nous obtenons les enregistrements.

Quand allons nous pouvoir quitter le pays ?
Demain, après demain, dans 3 jours, le semaine prochaine?
Personne n’est en mesure de nous éclairer……
Sur conseil des personnels, Aigerim devra garder son téléphone à proximité pour nous prévenir d’un éventuel départ… 2 heures après le signal.

DRIIIIIING DRIIIIIIING. 5h du mat’.
Nous devons nous rendre au port, le bateau part vers 8h30.
Les sacs sanglés, nous chevauchons nos motos direction le port. Le ferry n’est pas à quai et aucune information ne peut nous être diffusée.
La communication n’est vraiment pas le fort de l’époque post-soviétique !
Nous finirons par embarquer à 18h, dans un navire délabré et prenons place dans une cabine étroite de 4 lits avec petit hublot et une odeur pestilentielle. Nous ne détaillerons pas ici l’état des sanitaires.
Nous savons que nous avons un minimum de 36h à vivre dans ces conditions.

DSC01796       13047776_1016791208356351_1262543587382002174_o

DSC01810

L’équipage de marins Azeris se fait un plaisir de nous expliquer les différentes opérations de navigation et nous précise que notre arrivée à Bakou sera effective le lendemain vers 23h.
Finalement, nous apprendrons que notre bateau accostera à Alat situé à 80kms de Bakou, capitale… Sympa !

Nous ne quitterons le bateau qu’après avoir récupéré nos passeports.
36h de navigation, Il est 1h du mat. Nous posons les pieds sur terre .
Bienvenue en Azerbaïdjan !

Il nous faudra attendre encore !  eh oui, il y a la douane à passer. Le douanier nous accorde seulement 2 jours sur le territoire alors que notre visa de transit est de 5 jours !
Il est 3h du matin, on essaie d’en savoir plus mais le fonctionnaire est inflexible.
Nous laissons rapidement tomber, à cette heure-ci nous sentons très vite qu’il ne faut pas rentrer dans la confrontation….
Liberté !
Nous quittons le port et nous nous dirigeons vers la première station essence pour y faire le plein. Finalement on y restera quelques heures pour y finir la nuit juste derrière la station avant de repartir en direction de la Géorgie !

DSC01846     DSC01850

Partager l'article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

1 Comment

  1. This is a bleeding helpful postal service which I uncommonly from reading
    http://www.serviceloanmodification.com/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 India On Bullet

Theme by Anders NorenUp ↑